Alimentation et reproduction

Faites attention à nourrir votre animal sans autre serpent dans le même rack ou terrarium, pour éviter les blessures. Selon la taille de votre serpent, vous allez le nourrir avec des souris, oeufs, rats ou lapin environ une fois par semaine pour les juvéniles, une fois par mois pour les autres, mais encore une fois cela dépend des espèces. Présentez lui la bête et si elle est vivante, contrôlez que la bête ne s’attaque pas à votre animal. Un serpent stressé, en mue ou malade refusera la nourriture, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire si c’est récurrent. Présentez la bête avec une pince pour vous évitez l’attaque idiote. Mort ou vivant, c’est selon ce que vous pouvez.

Le serpent copule avec un hémipénis, la période de reproduction est brève mais la durée de copulation peut être parfois de plusieurs heures. Vous pouvez tester, mais pour certains animaux il s’agit d’un stress. A la fin de l’hibernation, l’accouplement peut avoir lieu, sous forme de « frottements ».

Avant la ponte, les animaux muent 20 jours après et la ponte est environ 28 jours après pour les pythons, mais cela varie selon les espèces. Les femelles trop petites peuvent avoir du mal a expulser leurs petits, il faut donc les aider ou aller chez le vétérinaire selon les espèces. Souvent on place les œufs en incubateur sans les retourner. Ensuite, après un temps divergent selon les espèces, le petit perce son œuf et sort. Si cela ne se fait pas, à vous de le faire pour aider le petit à sortir.Le nombre de serpent dépend de l’espèce et de la femelle. Après la naissance, il faut bien surveiller le jeune et le nourrir régulièrement, le premier repas sera donné après la première mue de l’animal le plus souvent, mais certains éleveurs attendent plus longtemps. Certaines espèces ne pondent pas d’oeufs, c’est donc différent.