logo s-reptiles

Fiche espèce: Python Regius

PYTHON REGIUS

Le python royal est issu de la famille des Pythonidae. Il est constricteur, et mesure 120cm en moyenne une fois adultes. La femelle est souvent plus grosse que le mâle. On le trouve surtout en Afrique de l’ouest, dans des prairies et savanes. Il est assez facile à manipuler en général, même si ces animaux stressent beaucoup. Il mange de petits rongeurs. Ce python est ovipare, la maturi- té sexuelle est atteinte entre 6 mois pour certains mâles et 2 ans chez les femelles en général. La femelle pond en moyenne 8 oeufs, qui éclosent après 60 jours. Les pythons issus de la nature, de farming, sont souvent parasités et difciles à nourrir. Il vit en moyenne 15 ans en captivité.

Conditions d’élevage:

Il peut être élevé en rack ou en terrarium. L’éclairage doit être minuté par jour/nuit, mais la lumière du jour leur suft. Par contre, il faut un chaufage avec un gradient thermique, c’est à dire un point chaud et un point froid dans le même espace de vie. Le point froid doit être de 25°, et chaud à 32°. La nuit, on passera à 24°, grâce à un thermostat. Il lui faudra également une gamelle d’eau. Il faudrait aussi une cachette pour l’animal. Nous pouvons changer ces variables en hiver, mais ce n’est pas obligatoire.

Alimentation:

La taille des rongeurs doit être adaptée à l’animal. On peut donner vivant ou mort, ou encore frai- chement tué, selon ce que l’animal accepte.
Pour les plus récalcitrants refusant de se nourrir régulièrement, nous pouvons donner à la pince en agitant l’animal.
En moyenne, une proie toute les 10 jours est acceptable, mais cela dépend vraiment des speci- mens. Pour les plus jeunes, cela peut aller jusqu’à tout les 5 jours.

Reproduction:

Pour accoupler mâles et femelles, il est nécessaire de mettre les serpents 5 jours en présence, puis de mettre le mâle au repos 2 jours, en le nourrissant. Souvent, une femelle refusant de se nourrir, changeant de couleur et grossissant pendant un temps d’ovulation variable de 3h à 4j, peut être gravide. Pour la maintenance des oeufs, un incubateur est nécessaire avec un fort taux d’hygrométrie et des conditions spéciales. L’incubation naturelle peut être possible pour les fe- melles les plus vigoureuses, mais elle peut fatiguer fortement l’animal.